GarbageCollector

Le blog qui lutte contre les fuites de mémoire.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

On peut rire de tout, avec tout le monde, même si ce n'est pas drôle

Partie 1 : Où il est démontré que l’humour peut être difficile d’accès

« lol. Il é ou le post 2 pretensation ? lol »
anne_roumanoff_du_64.skyrock.com à propos du fait qu’elle a un billet de retard. À moins qu’il ne s’agissait d’Humour ? Ha ! Ha ! 

Certes. J’ai lâché le mot lors du précédent billet. Ce blog sera humoristique.

« ou pas lol »
anne_roumanoff_du_64.skyrock.com à propos que si elle ne ferme pas sa gueule, je vais la noyer, elle, son humour de merde 1 et des petits chatons parce que décidemment, je suis vraiment mauvais.

« Mais » me direz-vous, et vous aurez parfaitement raison, « Qu’est ce que l’humour ? On m’en a vaguement parlé un jour, je pense avoir fait ça une fois à mon insu, mais tes lanternes éclaireront ma vessie une bonne fois pour toutes si tu daignais nous dire clairement de quoi s’agit-il et satisfaire mes neurones qui s’agitent, allez dis nous, un peu, pour voir si tu as bien saisi le concept et promis bientôt j’arrête les phrases longues qui ont un début, ça va, mais après ça se gâte. »

Bien.

Je vois bien que vous ne suivez plus. Il est noble et courageux de s’avouer perdu lorsque le concept nous échappe. L’humour, pour être bien compris, se doit d’être bien expliqué, et surtout bien compris.

Physiologiquement, il s’agit d’un processus visant à libérer des hormones pour contrer les effets du stress. Il provoque le rire qui a également un rôle social, permettant de signaler à qui souhaite le savoir que vous êtes joyeux et qu’il n’y a pas de danger. Le rire permet de dynamiser plein de muscles très utiles lors des concours de culturisme : Orbicularus Oris, Buccinatorius, Platysma, Orbicularus Oculi, diaphragme, et j’en passe.

Ronnie Coleman vous montre son Platysma et son diaphragme, mais doit travailler encore un peu son Buccinatorius et son Orbicularis Oris.

Culturellement, l’humour est un moment agréable, et se distille de tout un tas de manière : blagues, bons mots, situations comiques (chutes, farces, mots très amusants (caca, pipi)) etc.

Pour bien comprendre le processus humoristique, prenons un exemple :

« Selon Schrödinger, en plaçant un chat dans une boîte fermée munie d’un détecteur de radioactivité Geiger et d’une bouteille de poison, l’animal serait à la fois vivant et mort. »

Cette phrase n’a aucun potentiel humoristique. Tâchons alors de la rendre drôle. Si vous souriez, voire que vous éclatez de rire au point d’arracher vos côtes afin de les tenir à pleine main, c’est que l’effet est réussi. Dans le cas contraire, selon votre référentiel, vous n’avez aucun humour.


1) La méthode MSN et Skyblog

« Selon Schrödinger, en plaçant un chat dans une boîte fermée munie d’un détecteur de radioactivité Geiger et d’une bouteille de poison, l’animal serait à la fois vivant et mort. Lol

Tout de suite, en précisant à la fin qu’il faut rire, c’est plus drôle. D’ailleurs, je vais garder cette idée pour vous indiquer quand et où rire, grâce à ce stratagème :


2) La méthode Bigard and cie

Son humour va vous scier en deux, comme bientôt ce chien fidèle.

« Schrödinger, gros queutard, mettait des chattes dans une boîte pour les baiser plus tard. Mais le con, il était bourré alors il avait oublié de virer le flacon de poison et le Geiger, le con. Alors, merde, tu vois, le gars il se dit : ‘mais putain, du coup, les salopes sont mortes et vivantes à la fois’. Si, si, il se disait ça le mec, sérieux. Et après il est allé gerber dans le grand téléphone blanc. »

Hilarant.


3) Les méthodes Oulipo

Pas foncièrement comiques, ces méthodes décrites par la clique de Queneau peuvent parfois donner un résultat étrange, au potentiel humoristique non négligeable.

a) Lipogramme

Le lipogramme consiste à écrire un texte en omettant certaines lettres. Je vais tenter de réécrire la phrase initiale en le transformant en lipogramme en Z, K, W, X, Ç, Y, Q. Ce qui, au vu des nombreuses lettres interdites, me semble être une tâche difficile.

« Selon Schrödinger, en plaçant un chat dans une boîte fermée munie d’un détecteur de radioactivité Geiger et d’une bouteille de poison, l’animal serait à la fois vivant et mort. »

Zut, raté.

b) Palindrome

Le palindrome consiste en un mot ou une phrase qui peut se lire dans les deux sens. En transformant mon texte initial en véritable palindrome, on peut obtenir :

« Mer de kayak, Eli, tu es sur Erdre russe, utile kayak ! Edrem ! »

Comme on peut le voir, le sens initial a totalement été respecté.


4) La méthode Coué

« Schrödinger, jour après jour, était convaincu qu’à tout point de vue il allait de mieux en mieux, en dépit de son ignorance relative à l’état de vie ou de non-vie de ces petits félins dans une boîte close. »

Le côté humoristique, ici, est seulement appréciable par une partie de la population : celle qui trouvera cette méthode drôle. L’autre partie, celle qui ne trouve pas cette méthode drôle, n’appréciera pas le côté humoristique de cette méthode. Prenez garde de ne pas faire rencontrer les deux parties de la population : il pourrait en résulter un pugilat, et ça ne serait pas drôle du tout.


5) L’autre méthode

« Lorsque Schrödinger beurra le dos du chat – réticent, précisons-le – avant de le placer dans une boîte fermée, et que cette dernière s’envola de quelques mètres tout en tournant sur elle-même comme une volaille à la broche, il ne sut préciser si l’animal était mort ou vivant. Utilisant ses connaissances en mathématiques avancés, il répondit alors ‘oui’.

Après avoir sorti l’animal de sa cage et l’avoir étranglé, il en conclut cet axiome qui devint très rapidement une loi scientifique : ‘tout chat, beurré ou non, placé dans une boîte puis ressorti avant déshydratation du sujet, perdra la vie s’il est étranglé jusqu’à ce que mort s’ensuive.’ Euréka. »

N’empêche que le chat beurré, même décédé, tourne toujours sans jamais retomber sur le sol.

« Lapin Compris »

Un peu tout le monde, je le crains.

Moi si. Mais peut-être plus dans trois semaines.


Fin de la première partie de mon exposé. La suite bientôt, soyez patient comme le renard face à l’escalope sauvage de Patagonie : il attend toujours qu’elle se repose.

« C’était vraiment très intéressant »

Et merci à la personne qui se reconnaîtra peut-être (et ce n’est pas un chat dans une boîte).

1 Vous aimez bien Anne Roumanoff ? Si oui, allez vous pendre. Je ne plaisante pas ; je ne plaisante jamais sur l’humour.

Garbage Collector

Auteur: Garbage Collector

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

hieroglyphe.suite.jpg

Bilan de l'année 2015

« On fait le milan, calmement, chasse les poissons morts en un instant. »Les Neg'Marrons (vers....

Lire la suite

To Glen Lyon

300 Points d'XP en plus

« Je me souviens que pour aller sur la lande, celle véritable où rien d'humain ne vit, il fallait...

Lire la suite