GarbageCollector

Le blog qui lutte contre les fuites de mémoire.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les pouvoirs de l'Etat : Exécutif, Législatif, Judiciaire, Foot

Ce qui m’a fait changer de sujet, c’est cette vidéo, trouvée sur le site de Télé-Loisirs (oui, oui, je sais… Je ne regarde pas beaucoup la télé – c’est un euphémisme – mais quand j’y pense je jette un œil à la programmation du soir, pour savoir ce que je rate) :


En soi, la vidéo n’a pas tant que ça d’importance, elle est même parfaitement anodine. Toutefois, je n’ai pu m’empêcher de me dire WTF ?! et de pouffer devant une telle incongruité. Surtout lorsqu’à la fin de la diatribe de notre bon animateur de la Roue de la Fortune, le public crie « Bravo » avant d’applaudir à l’unisson à s’en exploser les phalanges.

L’animateur qui a grandi à TF1 et qui par défaut termine sa carrière dans le service public et qui aura toute sa vie (j’anticipe) dirigé des émissions pour maisons de retraite toutes plus connes les unes que les autres considère que cette fois c’en est trop ! et décide de le faire savoir, parce que vraiment, là, ça suffit ! Il faut le comprendre le cricri d’amour, il a des enfants, et il se sent perdu comme un client d’Auchan sur le parking de l’établissement d’Aubagne (j’en garde un souvenir lointain mais rigolo). Il ne sait pas comment leur apprendre, à ses mouflets, des valeurs de morale française, de quelle manière leur expliquer que voler un carambar, c’est maaal, alors que partout sur Internet (il faudrait fermer Internet, c’est encore le mieux à faire), Toni Musulin est devenu une vedette en dérobant une somme quelque peu élevée (correspondant à beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup de dictionnaires gagnés au jeu de télévision de Julien). De nos jours, les morales sont inversées, les voleurs portés aux nues et les valeurs bien-pensantes bafouées. C’est vrai que c’est nouveau, ça. Jamais auparavant les criminels ont suscité la sympathie chez les badauds (surtout pas Pablo Escobar, Jacques Mesrine, Zé Pequino, Tony Montana ou Ian Solo).
Mais il y a pire ! Le ministre de l’éducation s’oppose à une disposition de notre chère greluche Madame Royal qui offrait des chèques contraception pour que les jeunes filles puissent consulter gratuitement un médecin.
La France renvoie dans leurs pays des Afghans, menacés de mort dans leurs pays.
Mais surtout ! surtout, l’Équipe de France a triché dans un match de foot et se voit donc qualifié pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud à la place de l’Irlande, autrement plus méritante.

Christophe ne mets bien sûr pas tous ses éléments au même niveau, selon lui, il s’agit juste une surenchère d’infamie qui ont fait déborder le vase de sa conscience, et, en bon citoyen et père de famille, il s’est senti obligé de pousser son petit coup de gueule improvisé sur un plateau de télévision réputé pour sa bonne humeur et sa franche camaraderie (C’est dans cette émission que Rockin’ Squat, détenteur de la formule secrète, a montré pour la première fois sa gueule à la télé ; c’est également ici que les NTM ont annoncé leur retour.). C’est qu’il n’y est pas allé de main morte, le Dechavanne : il y est allé de sa petite note manuscrite (je me demande encore ce qu’il y était écrit…) pour sortir tout ce qui révoltait notre pauvre animateur dans notre si belle France.
C’était vraiment très courageux de sa part d’aborder ainsi dans une émission de grande écoute les problèmes de notre société en une minute (c’est lui qui le dit). Bien après le tollé qu’à provoqué l’expulsion de ces trois Afghans, il « met ses couilles en bandoulière » (merci Carpenter) pour nous dire en 7 secondes, qu’effectivement, ce n’était pas bien. Certes, il faut en parler, mais il aurait, par exemple, pu évoquer cela : http://www.ubris.fr/?p=738 (regardez la vidéo, c’est juste… je n’ai pas de mots – elle montre juste que plus personne ne se cache, surtout pas nos élus).
Mais le plus, important, ce qui a l’a semble-t-il décidé à venir sur le plateau du Grand Journal avec sa bite, son couteau et son petit bout de papier plié en quatre, c’est évidemment la honte nationale qu’est la qualification footbalistique de Thierry Henri and cie à la Coupe du Monde au pays de Nelson Mandela. C’est tellement incroyable, dans le monde du sport, du fair-play et du rêve de voir une telle injustice ! Rétablissons la peine de mort pour décapiter la main du capitaine de l’équipe de France ! Comment peuvent-ils, tous, se regarder dans le miroir après une telle victoire ! Que la honte soit sur nous jusqu’à la 25e génération !
Il faudrait rejouer le match. C’est capital, ça va ramener les Afghans en France, ramener les internautes dans le droit chemin de la morale, ramener le ministre de l’éducation à la raison concernant le plan de Ségolène Royal, parce qu’ « elle ne dit pas que des conneries » (merci Florent Brunel), ramener la croissance économique mondiale, ramener les dinosaures etc.

C’est vrai que la triche et les erreurs d’arbitrage, c’est très nouveau dans le sport. Combien de match de foot n’ont pas été rejoués alors qu’un penalty n’aurait pas du être sifflé ? Combien de combat de boxe auraient eu une issue différente si l’arbitre connaissait les règles (Alexis Vastine aux derniers JO) ? Combien d’assauts de canne aurais-je remporté si les juges avaient les yeux en face des trous ? (En réalité, pas tant que ça… je n’ai pas perdu beaucoup d’assauts à cause de l’arbitrage et le jugement).
Ce que je n’arrive toujours pas à comprendre (expliquez-moi, je suis peut-être juste un peu con), c’est pourquoi les résultats sportifs prennent-ils une telle dimension, au point de faire réagir des politiques ? Ils n’ont franchement pas autre chose à faire (préparer des avions charters, par exemple) ? On parle d’un putain de match de foot, là. C’est juste un jeu ! (On me fait signe dans l’oreillette que j’étais peut-être un peu naïf, sur le coup. Paraitrait-il que de l’argent et des conflits d’intérêts étaient en jeu également. On en apprend tous les jours).
Christophe Dechavanne, dans sa croisade pour nous ouvrir les yeux et rendre le monde meilleur, a même lancé une pétition pour que le match soit rejoué. (On remarquera que concernant les Afghans expulsés, il n’a fait circuler aucune pétition – il a bien raison ; il ne faut pas s’éparpiller.)

Vous comprenez bien que ce que je reproche (dans cette affaire là seulement – parce qu’en dehors je ne pas le blairer, comme les neuf dixièmes des connards animant des ordures télévisuelles) à ce connard prétentieux, ce n’est pas le fait qu’il pousse un coup de gueule sur ce qu’il considère comme honteux. Il l’aurait fait de manière spontanée, en réaction à ce qu’il pouvait se raconter à ce moment, ça m’aurait juste fait sourire et n’aurait pas justifié un tel post. C’est le fait que ce soit préparé, tout ça pour sortir trois banalités affligeantes sur des faits regroupés qui n’ont pas du tout la même portée, la même importance sur l’échelle de la honteuserie de la France. (Je pourrais dire que sur une échelle de 1 à 100, de 1 à 2, la main de Thierry Henri est honteuse, de 2 à 4, la complaisance des gens concernant le vol des millions d’euros est un peu plus honteuse, de 4 à 21, le refus du plan de Me Royal est encore plus honteuse et de 21 à 100, le renvoi des trois Afghans, réfugiés de guerre, est carrément honteux et meurtrier).
C’est comme ça que dans neuf cas sur dix, l’information est traitée à la télévision. Un animateur/producteur de télévision de merde ramène sa gueule en disant que là c’est trop et en effleurant tout juste des problèmes extrêmement graves et s’attarde sur un putain d’enculé de match de football. « Je ne sais pas dans quel pays je vis » nous dit-il, dégoûté. Tu habites en France, fils de pute ; pays qui au nom des Droits de l’Homme renvoie des expatriés dans leur pays en guerre, qui s’acharne à traquer les sans-papiers, qui a inventé la double peine, qui a un lourd passé (et présent !) colonial et qui ne l’admet pas, qui se pose la question de l’identité nationale en se demandant si le kébab fait vraiment partie de notre culture (je n’exagère même pas…), qui favorise le communautarisme, dont les représentants élus passent les uns après les autres derrière la barre, et dont les habitants, les journalistes et les animateurs de télévision considèrent une faute dans un match de foot comme la pire des infamie.
À croire que Thierry Henri a été payé par le gouvernement pour détourner l’attention des français des aberrations de notre système et de la honte que cela devrait procurer. En somme, le football reste le meilleur garant de la sécurité nationale !

Je n’ai pas vraiment amené le billet là où je voulais en venir – on a l’impression que je m’acharne sur le pauvre Dechavanne alors qu’en fait, je m’en bats les couilles de lui, il devait juste être le point de départ de l’article, mais je me suis un peu laissé emporté. Tant pis, je laisse comme tel.

Parce qu’il faut finir par une note positive, je vous laisse apprécier cet extrait de la bande sonore de Ghost Dog, qui me fait dire que The Rza est véritablement un très bon compositeur Hip Hop.


Ron, je t’emprunte ton commentaire pour mon titre. Merci.
Garbage Collector

Auteur: Garbage Collector

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

Dans ma poche de blouson, j'ai un portefeuille, un porte-monnaie, des clés, des doigts parfois, et un lecteur MP3

« Ma feuille est blancheDevant moi tout est noirS’il vous plaît écoutez-moiJe suis tombé dans un...

Lire la suite

QCM

« Si tu kiffes pas, t’écoutes et pis c’est tout. »Lunatic, Si tu kiffe pas Allez, je fais comme mes...

Lire la suite